MC Solaar Géopoétique Album

Intronisation paroles

[showhide type=”post1″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

Tout a commencé là-bas, dans la ville qu’on appelle Maisons-Alfort
En jean, en short ou en djellabah
Zigzag zigzag oui j’ai dû zigzaguer
L’homme qui capte le mic et dont le nom possède le double a
J’ai le CAP de rappeur, le BEP de toaster
J’ai acheté des roses rouges ainsi que des roses
Le gars, voilà la nana sur la tête, elle a l’bandana
Envoie-moi des spetsnatz des Forces Alpha russes
Non ! Pourquoi moi ? C’est une erreur
Depuis les dix décès du DC 10 Addis-Abeba Rome
Je suis l’As de Trèfle qui piquer ton coeur
Elle était occupée à pécou du pécu, car on lui piquait les seufs
Seul, sous son saule pleureur
Solaar pleure
Le people c’est le peuple, mais le peuple n’est pas people
Certains avaient des allumettes pendant la guerre du feu
Fuck le bluff, la poule était là avant l’oeuf
La vie est un théâtre, nous sommes en représentation
Tandis que l’Histoire est en répétition
Pour tout ce bonheur, je vous dis Merci
Et si le beat est lourd, j’l’adoucie à la poésie
Ça reflète à la lumière et sans elle, ffft !
Du vent Obsolète est aussi l’allumeuse qui
Viking de l’empire du soleil levant
Constate que je te fouette avec poésie
J’ai en moi plus de Claude que de Solaar
Acte avec tact et capte l’admiration
Fuck la terre, si je meurs voici mon testament :
Si le rap excelle, le Jazz en est l’étincelle

MC Solaar, MC Solaar…

Tu voulais qu’j’ai le bac, j’ai fait, rap, bac, fac
Doublement, triplement, indubitablement hardcore
Que les militants, pas les militaires, pas les colons, pas les colonels, pas les colonies
Des clous, des clones de Claude, des clowns, des clans de nains de jardin
Si je perds ma carte Orange, je la recherche en taxi
Premier Asiatique couleur cacao
J’apprends dans les journaux que j’suis dans l’axe du mal
J’écris, je crée, je prie, crie quand je suis à cran
L’aisé les a lésés les laisse dans leur alaise et
Balancer des rafales de balles normales et faire des victimes
Je descends de l’Homme sage
Parler de choses réelles même si ça ne fait pas de single
Cela fait des années que je suis classé dans les bons
Mais bon, le son de son silence me fait monter d’un demi-ton
Constate ceci : Claude MC bronze la nuit
Claude MC bronze la nuit

 

[/showhide]

Sonotone paroles

[showhide type=”post2″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

[Couplet 1]
J’ai des rides et des poches sous les yeux
Les cheveux poivres et sels et l’arthrose m’en veut
À chaque check-up ça n’va pas mieux
J’ai la Carte “Vermeille” et la retraite, j’suis vieux
Les blouses blanches analysent ma pisse
Testent ma prostate, me parlent d’hospices
Les gosses dans le bus me cèdent leurs places
Hum, hum, et quand j’me casse
Ils parlent en verlan style “tema l’ieuv”
Si les mots sont pioches c’est ma tombe qu’ils creusent
Mais je dois rester droit malgré mon dos
Ma scoliose et c’salaud de lumbago
J’étais une sommité, la qualité
J’ai bien travaillé, j’étais respecté
De juvénile, à pré-retraité
Je n’ai pas profité, ma vie j’ai ratée

[Pré-refrain]
Maintenant quoi ? Tu veux que je fasse du jogging ?
Rattraper les années avec du bodybuilding ?
Mettre de l’anti-rides à la graisse porcine ?
Passe clean avec peeling et lifting
Ça sonne faux, je veux le feu et la forme
Déformer le monde monotone et morne
Comme chaque printemps me pousse vers l’automne
Vers le sonotone, j’perds le sonotone

[Refrain]
J’perds le sonotone, j’perds le sonotone
J’perds le sonotone, j’perds le sonotone
J’perds le sonotone, j’perds le sonotone
J’perds le sonotone, j’perds le sonotone
Sonotone, sonotone
Sonotone, sonotone
Sonotone, sonotone
Sonotone, sonotone

[Couplet 2]
J’suis prêt à appeler les forces des ténèbres
Dévertébrer les verbes de toutes mes lèvres
Pour devenir celui qui gambadait dans l’herbe
J’lève la main gauche et déclare avec verve
Être prêt, pour la face ou l’envers
Pacte avec Dieu ou pacte avec l’enfer
J’veux… L’élixir, la luxure
Le luxe d’être permanent comme le clan Ku Klux

[Pré-refrain]
Toi
Viens à moi
Tu deviendras
Explosif comme l’Etna
Agenouille toi
Et regarde vers le bas
(Agenouille toi et regarde vers le bas)
Vers le sonotone, j’perds le sonotone

[Refrain]
J’perds le sonotone, j’perds le sonotone
J’perds le sonotone, j’perds le sonotone
J’perds le sonotone, j’perds le sonotone
J’perds le sonotone, j’perds le sonotone
Sonotone, sonotone
Sonotone, sonotone
Sonotone, sonotone
Sonotone, sonotone

[Couplet 3]
Qu’est-ce qui s’passe ? J’me sens revivre
De vieux papillon je passe à chrysalide
J’étais impotent, maintenant m’impose quand
Comme à 20 ans, j’ai avalé le printemps
Jeune feuille, j’brille comme un gun neuf
J’ai du sang neuf, je veux mille meufs
Plus mille potes de Bangkok à Elbeuf
Le tout si possible arrosé de mille teufs
Car tout est vicié, cercle vicieux
Là-bas la vessie, ici la calvitie
À toi merci, j’ai les preuves de ton oeuvre
La jeunesse éternelle pourrait écrire mon oeuvre
Résurrection, retour de l’érection
De l’action quand avant c’était fiction
Retour de la libido, des nuits brèves
Des alibis bidon pour réécrire le rêve

[Pont musical]
Elle
Belle…
Citadelle assiégée
Par une armée rebelle
Moi
En émoi…
Escaladant la pierre
Pour finir dans ses bras

[Pré-refrain]
J’peux l’faire, j’ai le feu, la forme
Transform’ ma montre monotone et morne
Avaler le printemps, recracher l’automne
Parce que rien n’se perd et tout se transforme
Parce que rien n’se perd et tout se transforme
Vers le sonotone

[Refrain]
J’perds le sonotone, j’perds le sonotone
J’perds le sonotone, j’perds le sonotone
J’perds le sonotone, j’perds le sonotone
J’perds le sonotone, j’perds le sonotone
Sonotone, sonotone
Sonotone, sonotone
Sonotone, sonotone
Sonotone, sonotone

[Outro]
(J’aurais voulu te dire…)
J’aurais voulu te dire que je m’en vais
(J’aurais voulu te dire que je m’en vais, que je m’en vais…)
J’aurais voulu te dire que je m’en vais

[/showhide]

L’attrape-nigaud paroles

[showhide type=”post3″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Intro]
Papa, maman je suis un môme qui rêve de voir le MoMA

[Couplet 1]
Au départ je ne rappais que des trucs assez cool à mes potes dans la cour de l’école
Maintenant pour être top je dois plutôt leur parler de drogue, de pin up et d’alcool
Je me lève le matin, on me fait des tartines que je trempe dans mon chocolat
Je me change sur la route et j’arrive au bahut avec le style d’Atlanta
Là je fais croire que je boude, que j’ai pris des coups dans le hood
A la récré MP3 sur la tête je bouge la tête et les coudes
Leur parle de coups de coudes, de coups de couteaux, de beaucoup de coups de têtes
De tête-à-tête, de balayettes, balles à ailettes et de mitraillettes

[Pré-Refrain]
Papa, maman je suis un môme qui rêve de voir le MoMA
Pour le moment je mets des mots qui miment les gamins d’là-bas
Je mime même à mes amis la minimi et l’AK
Le murmure du beretta, bratatata j’aime ça

[Refrain] x2
J’suis tombé dans l’attrape-nigaud ! Trap ! Nigauds ! Trap ! Nigauds !
J’suis tombé dans l’attrape-nigaud ! Trap ! Nigauds ! Trap ! Nigauds !
J’suis tombé dans l’attrape-nigaud ! Trap ! Nigauds ! Trap ! Nigauds !
J’suis tombé dans l’attrape-nigaud ! Trap ! Nigauds ! Trap ! Nigauds !

[Couplet 2]
Près du village, mon paternel, casse des arbres à la hachette
Demain moi j’apporte fausse kalash et machette, pour clipper dans les bois en cachette
En buvant j’ai trouvé le nom du label, ce sera le “Label 5”
Les gens du patelin et des pynx, comme au logo, le chien de mon zinc
Des tas de photos de potos se sont retrouvées dans la presse quotidienne
De bouche-à-oreille, le buzz, la promo nous ont mis au devant de la scène
Ils parlent des armes,de bling, de bling, des gamos que nous avons loués
Pour ça à l’église j’ai prié, Sauveur Dieu soit loué

[Pré-Refrain]
Papa, maman je suis un môme qui rêve de voir le MoMA
Pour le moment je mets des mots qui miment les gamins de là-bas
Je mime même à mes amis la minimi et l’AK
Le murmure du beretta, bratatata j’aime ça

[Refrain] x2
J’suis tombé dans l’attrape-nigaud ! Trap ! Nigauds ! Trap ! Nigauds !
J’suis tombé dans l’attrape-nigaud ! Trap ! Nigauds ! Trap ! Nigauds !
J’suis tombé dans l’attrape-nigaud ! Trap ! Nigauds ! Trap ! Nigauds !
J’suis tombé dans l’attrape-nigaud ! Trap ! Nigauds ! Trap ! Nigauds !

[/showhide]

Frozen Fire paroles

[showhide type=”post4″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

[/showhide]

Jane et Tarzan paroles

[showhide type=”post5″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Intro]
Toi Jane et puis lui c’est Tarzan

[Couplet 1]
C’était une fierté, une fille de la cité
Et là, c’est la lassitude qui l’a rendu taciturne
Depuis petite (tite), la petite est une pépite
Pas le genre qui se la pète parce qu’elle aura des pépéttes
Mais la ville est une jungle
Harcelée parce qu’elle a une belle gueule
Jupe courte façon jingle
Si tu la siffle, elle te répond : “Ta gueule”
Le monde mal et cette femelle veut le mettre à mal
Parce que cela lui fait mal, oui c’est une maladie
Tu veux la balader, mais c’est une baladine
Pas le genre que l’on baratine, voilà ce que le mâle à dit

[Refrain]
Oui la ville est une jungle
Où Tarzan recherche l’argent
Elle est seule, elle est single
C’est Jane qui recherche Tarzan
Oh-wouh, oh-wouh-oh
Est-ce la [?] parce qu’elle ne le trouve pas
Oh-wouh, oh-wouh-oh
Elle l’entend, mais ne le voit pas
Oh-wouh, oh-wouh-oh
Lui est Tarzan toi Jane
Toi Jane et puis c’est Tarzan
Toi Jane et puis c’est Tarzan

[Couplet 2]
Il complote avec ses potes, visant le jackpot
En se disant : “Sale époque”, cela n’est pas une litote
Il ne vise que le bizz, oublie de faire des bisous
Des bizz où ne baise que les banques abusent des bijoux
Car la ville est une jungle
Quand on l’chasse, il s’arrache en [?]
Interpol a sa presse people
Il se matte, trouve qu’il a une belle gueule
Il se mêle au monde pour voler des malles et malettes
Tout faire de big deal dans la ville de [Maladin?]
Pour semer les poulets, [?] pour [Malabo?]
Aidé de deux [?], c’est là qu’il a trouvé la go

[Refrain]
Oui la ville est une jungle
Où Tarzan recherche l’argent
Elle est seule, elle est single
C’est Jane qui recherche Tarzan
Oh-wouh, oh-wouh-oh
Lui est Tarzan toi Jane
Oh-wouh, oh-wouh-oh
Toi Jane et puis c’est Tarzan
Toi Jane et puis c’est Tarzan
Toi Jane et puis c’est Tarzan
Toi Jane et puis c’est Tarzan

[Outro]
Toi Jane et puis c’est Tarzan
Toi Jane et puis c’est Tarzan

[/showhide]

EKSASSAUTE paroles

[showhide type=”post6″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Couplet 1]
J’ai fais des études et puis j’ai passé des diplômes
Et puis j’ai passé des concours, je suis un homme, déjà plus môme
J’ai grimpé doucement les échelons de l’entreprise
Et pis j’ai monté ma structure, je vois enfin ma terre promise
Il a fallu que j’aille vers plus de productivité
Aller chercher d’autres marchés pour ma petite activité
Je ne compte plus mes heures, je retrousse mes manches
Je suis même contre l’ouverture des églises le dimanche
Mais victime de dumping, concurrence made in Chine
Ci-gît (ci-gît) ma petite fabrique de trampoline
Maintenant je me rend compte que j’aurais pu ouvrir les yeux
Trouver du temps, de la lumière, comme sainte Thérèse à Lisieux

[Refrain]
Donne, d’autant de temps de ta vie pour toi, pour tes amis n’oublie pas de le faire tête haute
Libère-toi du dogme une seconde et que ça saute
D’autant de temps de ta vie pour toi, pour tes amis n’oublie pas de le faire tête haute
Et libère-toi du dogme une seconde EKSASSAUTE

[Couplet 2]
C’est une consultante qui a rencontré un peintre
Et elle lui slame dans l’oreille des histoires de luxe et d’absinthe
Il avait le teint leste et ne peignait que des pastels
Elle lui impose le stabilo, le déjà-vu, le faux soleil
Sa côte monte en flèche, elle a séduit les publicistes
Et il est là comme un bilingue qui ne parle plus d’art mais de chiffres
Le pinceau se rebelle, la création dirige
Sur terre le temps s’arrête, au ciel les étoiles se figent
Savez-vous (saviez-vous) que la lune influe sur les marées
Créant un tremblement d’âme qui l’a touchée, qui l’a sauvée
Maintenant elle se rend compte qu’elle aurait pu ouvrir les yeux
Trouver du temps, de la lumière, comme sainte Thérèse à Lisieux

[Refrain]
Donne, d’autant de temps de ta vie pour toi, pour tes amis n’oublie pas de le faire tête haute
Libère-toi du dogme une seconde et que ça saute
D’autant de temps de ta vie pour toi, pour tes amis n’oublie pas de le faire tête haute
Et libère-toi du dogme une seconde EKSASSAUTE

[Couplet 3]
J’ai pris le microphone, ensuite une voix, j’ai pris le maquis
Et je me sentais un peu con dressé dans le paquet de knackis
Donc j’ai pris le treillis kaki comme les tamouls, les pakis
J’ai vu la vie des hommes, oui l’avis des hommes est acquis
Pause, j’ai fais l’armée dans des chars à voile
Y avait bombe et des femmes à poil
Faute ou pas faute faut garder tête haute
Faut vivre, avoir la dame à la faux

[Outro]
EKSASSAUTE, eksassaute, eksassaute
EKSASSAUTE, eksassaute, eksassaute

EKSA…

[/showhide]

La clé paroles

[showhide type=”post7″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Couplet unique]
Je suis un simple militant à un niveau très local
Ma permanence, elle ressemble à un bocal
Seul dans mon parti (centriste radical)
Écoule du bras gauche, kryptoné au libéral
Et j’ai collé des affiches bio sur des “défense d’afficher”
Puis je me suis dénoncé ensuite, je me suis fiché
J’ai fait des manifs seul, ma rue, je bloquais
Puis j’intervenais et comme le RAID, je m’appréhendais
Garde à vue maison interrogé par moi-même
Perquis’ le matin même, porte défoncée par moi-même
Police, finalement je m’ouvre
Me donne un coup d’cross et je me crie (que personne ne bouge)
Me donne les menottes, menotte puis m’amène au poste
Parution immédiate parce que je fais du son pour les postes
Mise en ferme de prison à ma santé
Je me suis enfermé, pourtant j’avais la clé

[Refrain]
Mon ami, c’est Claude MC prend ce que l’on appelle le mici’
Période de camouflage, sérieux, j’étais dans le maquis, je répète
Claude MC prend ce qu’on appelle le mici’
Tandis qu’ils prennent des sashimi, comme d’hab moi, je prends le maki

[Outro]
Je me suis enfermé, pourtant j’avais la clé
Période de camouflage, j’étais dans le maquis
Je me suis enfermé, pourtant j’avais la clé

[/showhide]

Les mirabelles paroles

[showhide type=”post8″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Couplet 1]
J’suis un village
Comme quelques autres en France
Ma naissance se situe vers la renaissance
Moins d’une centaine quelque soit le recensement
Bien avant les pansements, je n’avais que des paysans
J’en ai vu butiner, flâner ou glaner des pelletés de mirabelles vers la fin de l’été
Je crois que l’unique chose qui à changé ma vie
Fut l’arrivé des taxis
Il sont plein selon mes recoupements
Il y a des gueules cassés pour les blessés prothèses et pansement
Face à face ils se font front dans les tranchés
Avant tout ce manège j’était un village enchanté

[Refrain 1]
On ne me croit pas ça semble irréel
Avant tout ce manège j’étais un village enchanté
Les seuls témoins sont les mirabelles
Avant tout ce manège

[Couplet 2]
Ils se sont préparés pour la bataille
Dans l’artère principale c’est la pagaille
Il porte des uniformes bleus rouges voyants
Avec montre à gousset et couvre chef flamboyant
La grosse bertha fait face au crapouillot
Le flot de feu est continue soutenue par les artifiots
Comme à Valmy nous répétais l’académie
Une bataille des acclamations, et c’est l’accalmie
Les mur ont des oreilles c’est la fête au village
Le théâtre aux armées nous fais découvrir le jazz
Il y a des fanions des [ . . . ] du tapage
Et cette odeur maudite, le vent nous ramène les gaz
Il y a de la joie des pleur des fleurs la peur
Tout à l’heure on a fusillé un déserteur
Il avait ce poème dans sa vareuse
Adieu Meuse endormeuse

[Refrain 2]
On ne me croit pas ça semble irréel
Avant tout ce manège j’étais un village enchanté
Les seuls témoins sont les mirabelles
Avant tout ce manège
Les seuls témoins sont les mirabelles

[Couplet 3]
Maintenant, que la guerre est passée
Il n’y a plus de soldat terré dans les tranchées
Les taxis de la Marne se sont retournés
Qui aurait pu pensé que je les regretterais
En l’an quatorze ils était des milliers
Démobilisé je ne les ai pas oubliés
Je repense au boulanger je sens le pain au mie
Des blessé des macabés mais la au moins je vivais
Ça fait plus de cent ans que je n’ai plus d’habitant
Quelques mots sur plaque et puis des ossements
Je le dis franchement c’est pas le temps j’attend
Le retour de vie dans la paix ou le sang

[Pont musical]
Trop court était l’enlisement
Je n’ai plus aucun habitants
Les mirabelles sont en dé-errance
Je suis un villages mort … Pour la France

[Outro]
Allons enfant
On ne me croit pas ça semble irréel
Allons enfant
Les seuls témoins sont les mirabelles
Allons enfant
Les seuls témoins
Allons enfant
Sont les mirabelles
Allons enfant
Allons enfant
Allons enfant

[/showhide]

Mephisto paroles

[showhide type=”post9″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Intro]
Un [?] est là et là, hélas pour lui Claude est là
La dame à la faux est là ici comme dans l’au-delà
Un [?] est là et là, hélas pour lui Claude est là
La dame à la faux est là, la dame à la faux est là
Un [?] est là et là, hélas pour lui Claude est là
T’es là la dame à la faux est là ici comme dans l’au-delà
Un [?] est là et là, hélas pour lui Claude est là
La dame à la faux est là, la dame à la faux

[Couplet 1]
Je suis né sous Balavoine, j’ai grandi sous Balladur
Je suis devenu baladin donc j’ai vécu à la dure
Puisque je prônais Confucius plutôt que la confusion
On m’a jeté dans un cratère avec de la lave en fusion
Chiale ap, y a pas péril en la demeure
Quand un architecte meurt on dit “que la demeure demeure”
D’ici je vois la guerre céleste, boum boum dans les cieux
Les anges ont des taurus millenium avec silencieux
Et pour me faire barrage, les chérubins sont armés
Je peux même pas les shooter, je ne suis qu’un poète : Mallarmé
Que faire, cogner à la porte du Diable
Nan, j’ai tellement combattu ce piétineur de terres arables
Il m’appelle, je lui dis “va-t’en”, insiste, je lui dis “pas le temps”
Je m’éloigne, il me dit “attends” “Qui est-tu ?” Il répond “Satan”
Il m’appelle, je lui dis “va-t’en”, il insiste, je lui dis “pas le temps”
Je m’éloigne, il me dit “attends” “Qui est-tu ?” Il répond “Satan

[Refrain]
Un [?] est là et là, hélas pour lui Claude est là
La dame à la faux est là ici comme dans l’au-delà
Un [?] est là et là, hélas pour lui Claude est là
La dame à la faux est là la dame à la faux est là

En feat avec Iblis, Lucifer, Sheitan, Léviathan
Belzébuth le serpent
Le [?], le mal, l’antéchrist
Le démon triple 6, demain encore The Beast

[Couplet 2]
Je me suis joué de toi, de ta technique, de ta technologie
J’ai esquivé tes satellites juste avec un parapluie
Maintenant je suis au sol, sans lumière, sans boussole
Je sais que quand la nuit tombe c’est l’heure de solder les parasols
Non, je ne veux pas te voir en Enfer
Vous créez des déserts et vous mettez le feu aux mers
Le marché vous a macqué et vous marchez comme des laquais
Ce calcul égoïste va vous plonger dans des eaux glacées
Assez de cette haine, quatorzième lettre N
C’est qu’il y a problème on ne veut même pas de feu dans les [?]
Du couchant au levant vous avez mandat pour le combat
Des lubies culinaires extravagantes, tartare de [?]
Vous cassez la cohésion, additionnez les divisions
Multipliez les pollutions, excommunication
C’est dans mes cordes, je fais ce que j’ai à faire
Vous semez la discorde, retournez sur la Terre

[Refrain]
Un [?] est là et là, hélas pour lui Claude est là
La dame à la faux est là ici comme dans l’au-delà
Un [?] est là et là, hélas pour lui Claude est là
La dame à la faux est là la dame à la faux est là

En feat avec Iblis, Lucifer, Sheitan en Léviathan
Belzébuth le serpent
Le [?], le mal, l’antéchrist
Le démon triple 6, demain encore The Beast

[/showhide]

J.A.Z.Z [Kiffez l’âme] paroles

[showhide type=”post10″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

[/showhide]

Super Gainsbarre paroles

[showhide type=”post11″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Couplet 1]
Il était une fois dans l’Ouest encore sauvage
Un peintre armé de lettres, un vrai tueur-à-gage
Avec la jeune Huston, il vanne et se pavane
Il flambait des dollars, trente ans avant SwaggMan
Jadis il mélangeait à l’arrière des saloons
Des mélodies châtiées, aux rythmes boum-boum
Et dans les plaines immenses de vieux tubes en faïence
La magie de Gainsbourg a peuplé le silence

[Refrain]
Super Gainsbarre, [?]
Super Gainsbarre, [?]
Super Gainsbarre (c’est l’homme à la tête de choux)
Super Gainsbarre (c’est l’homme à la tête de choux, choux, choux)
Super Gainsbarre, [?]

[Couplet 2]
Chassé de la cité, le jeune scribe chétif
A tatoué sur le cœur, l’étoile d’un shérif
Il masque ses démons, en ânonnant des psaumes
Qu’il note sur sa paume, dans une Rolls Phantom
Flics, flingues, spliffs, stup’ et sing-sing
Bébé et p’tite pépé, pin-up comme bling-bling
On peut [?], écumer quinze bars
Ça ne fera pas apparaître le génie d’un Gainsbarre

[Refrain]
Super Gainsbarre, [?]
Super Gainsbarre, [?]
Super Gainsbarre (c’est l’homme à la tête de choux)
Super Gainsbarre (c’est l’homme à la tête de choux, choux, choux)
Super Gainsbarre, [?]

[Pont]
Super Gainsbarre
Super Gainsbarre
Super
Super Gainsbarre
Super Gainsbarre
Super Gainsbarre
Super Gainsbarre

[Outro]
L’anamour, Lo’ la rastaquouère
L’homme à la tête de choux, chouba-dou-ba-lou-ba
L’orang-outan, bubble-gum, baby-boum, [?]
Oh di-dou-di-dou-da
L’a-l’anamour, Lolo, la-la rastaquouère
L’homme-l’ho-l’homme à la tête de chouxchou, ba-dou-ba-lou-ba
L’orang-outan, bubble-gum, baby-boum, [?]
Oh di-dou-di-dou-da

[/showhide]

I Need Gloves paroles

[showhide type=”post12″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 Est-ce qu’une femme mannequin est une mannequine
Elle ne le sait pas mais rêve de faire du mannequinat
D’anonyme, [?] est belle, abandonnée, orpheline
La féline en défilé, la fille sort de l’orphelinat
Il faut toujours faire des plans sur la comète
Ce soir elle est la vedette du défilé Victoria’s Secret
Ça se fête, entre modèles et kilowatts
Mais même la saoul lit et elle voit la lie des malades au mains moites
Harcelée par de vos clients aux manières de porc
La fille se fige, il a cassé ma chaîne en or
Donc elle jab au menton, enchaîne gauche-gauche-droite
Fait un signe aux copines puis se barre de la boîte
Marche sous la pluie jusqu’à [?] Street
Digicode, tour de clé, puis elle [fall us leave?]
Elle a appris à défiler grâce au mannequinat
Et elle va se défiler grâce à l’orphelinat

[Refrain]
J’aimais bien cette institution
Même s’il a fallu qu’j’m’en aille, I need gloves
Le dimanche c’était équitation
Le lundi c’est muay-thaï, le mercredi boxe thaï
J’aimais bien cette institution
Même s’il a fallu qu’j’m’en aille; I need gloves
Le dimanche c’était équitation
Le jeudi c’est muay-thaï, le samedi boxe thaï
I need gloves, I need gloves, I need gloves, I need gloves
I need gloves

Le lendemain, coup de fil à neuf heure
Taxi jaune pour downtown elle a très très peur
Son parapluie est à l’agence, elle porte un survêt blanc
C’est son beau-père qui l’attend et il est pas content
Dans le building, il y a le mec d’hier soir
Qui la montre du doigt et la fusille du regard
En déchirant une photo sans hésitation
Elle avec une chaîne en or devant une pension
Flashback, un jeune lui avait dit “vas-y
S’il y a de la pluie je serais ton parapluie
Si le soleil est brûlant je serais ton parasol
Et tu pourras défiler dans la mégalopole”
Donc il jab au menton, enchaîne gauche-gauche-droite
Tibia sur le crâne et en anglais “get out”
Il est devenu booker après l’orphelinat
Pour la protéger pensant le mannequinat

[Refrain]
J’aimais bien cette institution
Même s’il a fallu qu’j’m’en aille I need gloves
Le dimanche c’était équitation
Le jeudi c’est muay-thaï, le samedi boxe thaï
GlovesI need glovesI need glovesI need glovesI need glovesI need glovesI need glovesI need glovesI need glovesI need glovesI need glovesI need gloves,I need glovesI need glovesI need glovesI need gloves

I need gloves

[/showhide]

Adam And Eve paroles

[showhide type=”post13″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Intro]
Ils étaient nues, mais ils n’en avaient pas honte
Adam & Eve

[Refrain]
Le froid et la neige font qu’ils se retrouvent ailleurs
Adam & Eve, Adam & Eve
Le serpent et la pomme font qu’ils se retrouvent ailleurs

[Couplet 1]
Ça commence dans l’Eden, paysage de rêve
Adam croque la pomme et il accuse Eve
Elle met tout sur le serpent, mais personne tombe dans l’piège
Alors ils sautent du Paradis :
“Moi c’est Eve et lui c’est Adam, on est arrivés ici on ne sait pas comment
Il ne m’a rien donné depuis la genèse
Je ne porte qu’une feuille, j’mérite du Courrèges”
Adam sent l’truc, lui dit : “Reste sage”
Tente de la raisonner, mais cela foire : dommage
La riposte cogne, la gauche est bonne
La droite le sonne, Adam tombe dans les pommes

[Refrain]
Le froid et la neige font qu’ils se retrouvent ailleurs
Adam & Eve, Adam & Eve
Le serpent et la pomme font qu’ils se retrouvent ailleurs

[Couplet 2]
Comme on trouve pas l’couple à l’état civil
On les transfère chez des experts qui sont dans la grande ville
Pour savoir s’ils viennent vraiment de l’Eden
On leur propose l’hostie, ils répondent : “Pas d’gluten”
Le good cop et l’bad cop sont vénères
Ils cherchent un annuaire, mais y a plus d’annuaires
Puis ils les laissent partir en leur disant d’nachave
Qu’on n’vous voit pas dehors le soir entrain d’bicrave
Et c’est là qu’ils voient les autos, le métro, le boulot-dodo
La po-po qui cherche la co-co, les ados qui vendent la co-co
Les K.O, des mecs à l’hosto, les pressions sur les points vitaux
Les gogo danseuses à gogo, des gros lolos pour les bobos
Des dollars à tire-larigot, des euros et puis des lingots
Des [?] dans les frigos disparaître comme des dodos
[?] dans les bocaux
Alors elle veut du valium
Eve voit un medium, puis tombe dans les pommes

[Pont]
Le serpent était le plus rusé

[Couplet 3]
Des vendeurs qui jouent du pipeau
Des New Balance, des [?]
Des créa’ qui parlent de typos
Des science-po’ qui font des topos
Des “prontos” au lieu des “allô”
Des karatékas par cathos
La puissante sono de Bono pour lancer des blagues à Toto
Des marins qui mènent en bateau des [?] et puis des cacato’
Des colons qui partent en colo’ par les eaux des Marco Polo
Y a des safari sans photos, Daktari tue les bonobos
La fille porte un sac en croco’, que fait-elle dans la vive auto ?
Fête foraine avec des gros lots, les prolos qui perdent au Loto
Un cul-de-jatte qui danse le pogo
Monaco veut devenir co-co’
[?] contre [?] l’écolo, face à [?]
En finale avec les potos, penalty, je le tire . Poteau
Jean taille basse au Togo, révolte des élus locaux
Et puis des [?] à Kito, des tailles de guêpes à Bamako
Régime à la noix de coco, l’anorexique qui veut l’anneau
Un clodo devant les [?] “I’m in love with the coco”
Le Très Haut n’était pas loco, dans la pomme y’avait l’asticot
Il boit dans les fonts baptismaux
J’ai pu le revoir à Waco
Dans sa langue, il dit “pro domo, voici l’homme: Ecce homo
Actuellement il est en promo, non nous sommes pas des [?]”
C’est du Funk et de la Disco, des propos pour les hauts plateaux
Pour ceux qui roulaient en Chapi qui maintenant portent le chapeau
Ils ont vu l’orphelin faire la fête avec la Veuve Clicquot
Ils ont pris les allocs, puis sont partis en hélico

[/showhide]

On se lève paroles

[showhide type=”post14″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Intro]
On se lève, on se lève, on se lève, on se lève

[Couplet 1]
On se lève, on se lave, ensuite on va au boulot
Dans le but de faire du chiffre et d’ajouter quelques euros
Quand les créateurs de vide sont devenus nos héros
On ne voit plus l’exclu qui seul en bas boit au boulot
J’ai quitté ma tour pour aller bosser dans une tour
La concurrence me fait la cour quand les collègues me jouent des tours
Et on a la pression pour faire plus de chiffre
Y a de la tension dans le self et un cadre vient de se prendre une gifle
La devise de la direction : Ils tournent en rond dans un manège et on les appâte avec un pompon
Les leaders syndicaux paraphrasent Léon Blum
Mais ça c’est la routine, ce que je souhaite c’est que la roue tourne
Donc je fume du shit, ensuite je vais chez oim
Console, télévision, réseaux sociaux, Pauline au Boulaouane
Hélas si je veux aller au club à Bodrum
Il faut que je bosse tard le soir dans mon living room

[Refrain]
On se lève, on se lève, on se lève, on se lève
On se lève …. on se lève

[Couplet 2]
Mon père m’a refilé sa boîte
Il a pensé que j’avais les qualités adéquates
Les seniors veulent me conseiller, je leur dis “bas les pattes
Traitez-moi comme le chef ou bien je coule la boîte”
J’ai compressé le personnel pour augmenter le profit
Y a que les forts qui peuvent survivre, je leur ai dit “c’est la vie”
Ouais c’est fini Bodrum, Boulaouane dans le living room
Maintenant [?], j’ai du [?], bientôt à moi l’Union [?]
Mais j’ai foiré, le mal est fait, et maintenant voilà le maléfice
J’ai investi le bénéfice dans du Ponzi avec de faux actifs
Et j’ai détruit ce qu’il a battit aveuglé par des artifices
Oubliant tous les sacrifices, je n’ai rendu que des cicatrices
Faut qu’on se lève, qu’on s’élève

[Outro]
On se lève, on s’élève
Il faut qu’on se lève, il faut qu’on s’élève
Il faut qu’on se lève, il faut qu’on s’élève
Il faut qu’on se lève, il faut qu’on s’élève
Il faut qu’on se lève, il faut qu’on s’élève
Il faut qu’on se lève et il faut qu’on s’élève
Il faut qu’on se lève
Faut qu’on se lève

[/showhide]

Zonmé des zombies paroles

[showhide type=”post15″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Intro : Bambi Cruz]
Hi hi
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies, woh (Hi hi)
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies, ouah

[Couplet 1 : Bambi Cruz]
Ils sortent d’une autre planète
Les mecs détiennent, fabriquent les manettes
Playmate je suis cette petite canette
Qu’ils vide et jette par dessus leur tête
J’te dis, ils font leurs petites emplettes
Étranglent, étouffent notre petite planète
Y a quelque chose de vraiment pas net
Mon gun veut pas s’tromper de target
J’ai des kils et des kils de bastos
Les crânes des marcheurs dans l’Antalos
Pour ta protection, c’est gratos
Tu ne veux pas survivre sans matos
Ressuscité dans l’film
Dans la zonmé des zombies
Avec les chaussettes à paillettes d’MJ
Et j’suis la star du movie

[Refrain : Bambi Cruz]
Il faut quitter la
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies, woh (Hi hi)
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies, ouah

[Couplet 2 : MC Solaar]
Je zigzague dans la zonmé des zombies
Depuis que Aziz a quitté la zon-zon
Fais la bise à Biso qui zieute à l’horizon
L’zizagueur de l’aisé futé tel le bison
Ouh, deux silex au laser, [?] Claude
J’ai inventé l’eau tiède en laissant refroidir l’eau chaude
Y a des vautours, des hyènes et des vampires
Il faut que je tienne jusqu’à l’aube
Allô, allô, l’état major, aux environs des zombies roses
Y a le
Colonel, cololo, cololo, colonel, cololo, cololaude MC
En zodiaque, j’suis poisson, ma voiture est bélier

[Refrain : Bambi Cruz]
Pour foncer dans la
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies, woh (Hi hi)
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies, ouah
Il faut quitter la
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies, woh (Hi hi)
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies, ouah

Zonmé des zombies
Zonmé des zombies
Zonmé des zombies, ouah

Hi hi

[/showhide]

AIWA paroles

[showhide type=”post16″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Couplet 1]
Le jour se lève, ça c’est le soleil
Rayon dans l’œil, ça c’est le soleil
Le gèle est mort, ça c’est le soleil
Le désert avance, ça c’est le Saël
Sur les plages à Rio des gows jouent au ballon
Tandis qu’à Sao Paulo il font des onze contre onze
Plus de bonzes, transat avec des gonzes
Et le Comité Olympique donne les médailles de bronze
Je veux le bail emphytéotique
Et l’entité juridique de type géopoétique
Hier encore c’était peaux, larmes, polar
Là c’est short, polo, maillot et la crème Solaar
C’est le grill, G-R-I-L-L
Love, ladies love L-L
Je bulle, je B-U-L-L
Chill, C-H-I-L-L

[Refrain]
Regarde comme la vie est belle, AIWA
Regarde comme la ville est belle, AIWA
Regarde comme la fille est belle, AIWA
Quand elle danse sous le soleil, AIWA

[Couplet 2]
Sur la plage en bas de la vallée des fêlés cavalent
Et les filles au volley se font des cinq contre cinq
Elles smashent, pendant ce temps je pointe
Faubourg-Saint-Honoré numéro cinquante cinq
C’est le chic, anacréontique
De la street antique à l’art géopoétique
Au Québec c’est la [?]ou la [?]
Été tout comme hiver faut la crème Solaar
Journée de rêve, ça c’est le soleil
Rayon dans l’œil, ça c’est le soleil
Le gel est mort, ça c’est le soleil
Le désert avance, ça c’est le Saël

[Refrain]
Regarde comme la vie est belle, AIWA
Regarde comme la ville est belle, AIWA
Regarde comme la fille est belle, AIWA
Quand elle danse sous le soleil, AIWA

Splash, je vois des fishs et puis des bubbles
On m’a dit de fermer ma gueule
Le ton monte, les requins sont marteaux
Je quitte H2O pour la Calypso
Et c’est le grill

[Refrain]
Regarde comme la vie est belle
Regarde comme la ville est belle
Regarde comme la fille est belle
Quand elle danse sous le soleil, AIWA
Regarde comme la vie est belle
Regarde comme la ville est belle, AIWA
Regarde comme la fille est belle
Quand elle danse sous le soleil

Regarde comme la ville est belle
Regarde comme la fille est belle
AIWA

[/showhide]

Géopoétique paroles

[showhide type=”post17″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Couplet 1]
Je commande un sondage pour des vacances à Singapour
On vote à main levée : ‘y a cinq filles contre et cinq gars pour
Routard, je leur soumets mes vacances seul en Estonie
Mais il manque une voix, était-ce Ariane ou est-ce Tony ?
Une asiat’ me branche : “Veux-tu monter négro ?”
J’ai descendu la tasse cul-sec comme un schnaps du Monténégro, mmh
Petite taille, taille fine, était-elle thaï’ ou de Taiwan ?
Son jean n’est pas diesel, c’est un gasoil de taille “one”

[Refrain]
Cancer du tropique, Corne de l’Afrique
Traité atlantique, Euro-asiatique
Paysage angélique, Armes automatiques
Mon bic note les hics, Géopoétique

[Couplet 2]
S’il te plaît, please, ne reste pas immobile comme mort
Fais Paris-Dieppes à iep’ ou vole comme Bob aux Comores
Depuis des lustres je rafale sur le Diable mais pas de bol, y’ vit
Une promo d’Opodo cadeau me mène en Bolivie
Au Vatican, des helvètes scrutent les pratiquants
Je jure qu’tu peux en voir le soir si t’es du Vatican
Donc, j’ai fait mon service dans la confédération suisse
Si j’aime ça ? Affirmatif. ‘Y a qu’là qu’on fait des rations suisses

[Refrain]
Cancer du tropique, Corne de l’Afrique
Traité atlantique, Euro-asiatique
Paysage angélique, Armes automatiques
Mon bic note les hics, Géopoétique

[Pont]
Du monde, j’ai fait le tour ; tout comme Davis Miles
J’y ai appris des choses en grillant tous mes miles
J’ai connu la Pologne, la gare de Bologne
Je sais qu’pour la chasse en Sologne faut pas mettre d’eau de Cologne

[Couplet 3]
J’ai vu la cordillère des Andes, le Honduras
En lisant Neruda, Hemingway, Simenon, Duras
J’y buvais des légendes, on dit qu’en Colombie
Les hiboux deviennent chouettes dès lors qu’ils croisent une colombe bi
Pour rouler sans trafic : chameau en Centrafrique
J’ai même croisé Jah Mike le rasta-man en Jamaïque
Je lui parlais des plaines, du golfe du Yémen
Il lâchait des volutes accompagnés par des “Yeah men !”

[Refrain]
Cancer du tropique, Corne de l’Afrique
Traité atlantique, Euro-asiatique
Paysage angélique, Armes automatiques
Mon bic note les hics, Géopoétique

[Outro]
Cancer du tropique, Corne de l’Afrique
Traité atlantique, Euro-asiatique
Paysage angélique, Armes automatiques
Mon bic note les hics, Géopoétique

[/showhide]

Pili-pili paroles

[showhide type=”post18″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

[/showhide]

La venue du MC paroles

[showhide type=”post19″ more_text=”Cliquez ici pour Afficher les paroles…” less_text=”Cliquez ici pour Masquer les paroles…”]

 [Couplet]
Il y a des groupes en treillis noirs en faction là sur l’asphalte
Des barbelés, des VBL, des barrages, des panneaux “Halte”
Des forces de police, des cow-boys des milices armées
L’armée a faux au clergé chargé de dénaturer les versets
Leurs télés évangélistes ont un nouvel évangile
Donc on nous prie de prier, courber sous des étoiles de ceinturons
Iconoclaste c’est dans des blasts que nous les brisons
Parce que nous serons le plexiglas, cela nous le jurons
Fallait les priver de bisons, de flinges et des indiens hurons
Maintenant y a des fils de furoncles qui se battent pour des peaux de visons
J’ai vu les faux bergers depuis Tolbiac au temps du biactol
Abreuver le troupeau aux abattoires près du fleuve Pactole
Y a [?] en place de pseudo-pope en Papouasie
Vivre au temps des hérésies, pour stopper la parosie
Mais sachez que sachets de came ou de cachets bien cachés dans des camions bâchés
Arrivents à passer par les sentiers apaches, à nos arcs il est temps de les flécher
Tâcher de nettoyer la place pour la venue du messie

Il est dit qu’un jour arrivera la venue du messie
Qui sera précédée par ma venue du messie
Elle-même précedée par la venue du MC

MC Solaar

MC Solaar

[/showhide]

 

 MC Solaar

 

 

 

Arcadian Arcadian Album

Louane Louane Album